Site icon Des grains au verre

Bière de taverne – Ale blonde

Brassée le 29 octobre 2017, la Bière de taverne est une ale blonde, simple et délicate.

Conception

Pour cette bière, je voulais faire une bière simple et délicate, qui se boit facilement (en grande quantité, au besoin!) Inspirée du classique de brassage amateur Centennial blonde, en modifiant un peu le houblonnage.

Recette

Voici la recette exacte que j’ai utilisée pour un brassin de 6 gallons (22,7 L). Les quantités exactes varient selon l’efficacité de votre brasserie et vos techniques de brassage. Pour cette raison, j’indique également le pourcentage du total pour les grains et le nombre d’IBU pour le houblon. Pour en savoir plus, lisez Remarques sur les recettes.

Style : Blonde Ale
Densité initiale : 
1,042
Densité finale :  1,008
IBU :  23
Alcohol :  4,5 %
SRM:  4,3

Grains

Houblons

Empâtage

J’ai opté pour le régime d’empâtage suivant :

J’ai utilisé la feuille de calcul de Bru’n water et j’ai visé le profil « Yellow Balanced ». À partir de mon eau de départ (eau de l’aqueduc), j’ai ajouté un peu de sulfate de calcium et de chlorure de calcium.

Fermentation

J’ai utilisé la levure WLP090 San Diego Super Yeast. J’ai fait un starter de 1,5 L, duquel j’ai retenu 500 ml pour un brassin futur (suivant ainsi la méthode de culture de levure présentée par Brülosophy).

Mon plan de fermentation était le suivant :

Journée de brassage et fermentation

J’ai atteint une densité initiale de 1.044, soit légèrement plus élevée que prévue.

J’ai inoculé le moût avec la levure décantée, et j’ai ajouté une fiole de Clarity-Ferm (afin de faire une bière réduite en gluten pour les personnes intolérantes). J’ai ensuite mis ma tourie dans la chambre de fermentation, à 65 °F (18,3 °C). J’ai augmenté graduellement la température à 70 °F (21 °C)

Le 8 novembre (jour 11), j’ai amorcé pour « cold crash », et j’ai ajouté la gélatine le 9 novembre (jour 12).

J’ai procédé à l’enfûtage le 13 novembre (jour 16).

J’ai atteint une densité finale de 1.008, pour un taux  d’alcol de 4,75%.

Notes de dégustation

Notes de dégustation en date du 2 décembre :

Apparence : couleur paille, légèrement dorée, limpide. Mousse blanche peu abondante.

Arômes : arômes subtils de malt, avec un soupçon de levure.

Goût : délicat, des notes de pain plutôt subtiles, agréable. Amertume légèrement trop persistante et intense pour le profil de saveur.

Impression générale : pas une mauvaise bière blonde, mais je ne suis pas entièrement satisfait. Je crois que le profil de grains est correct, mais le caractère apporté par la levure WLP090 n’est pas tout à fait à mon goût, et l’amertume est légèrement trop présente, considérant le caractère délicate. Si je refaisais cette bière, j’opterais pour la levure Nottingham, et je diminuerais le nombre d’IBU aux alentours de 18.

Quitter la version mobile